Qu'est ce que le jeûne ?

Le jeûne est une méthode naturelle ancestrale permettant d’éliminer les surcharges les toxines de l’organisme en mettant le système digestif au repos. Dès que l’apport de nourriture cesse, le corps enclenche automatiquement le programme « d’auto restauration ».Les cellules « fatiguées, stressées » et les tissus adipeux sont autodigérés. Le nettoyage cellulaire débute et ainsi le corps s’auto-régénère.


Le jeûne Büchinger, que nous pratiquons est un jeûne modifié. On boit au moins 2 litres d'eau par jour, mais aussi des jus de fruits et légumes, infusions de plantes diverses, des bouillons de légumes filtrés. 
Le fait d'apporter un apport calorique très faible rend le jeûne plus agréable en amenuisant les éventuelles crises curatives, tout en stimulant la combustion des graisses et en épargnant au maximum nos réserves de protéines. L'apport journalier ne dépasse pas 250 kcal.
Cette méthode a été élaborée par un médecin allemand, le Dr Otto Büchinger, qui a utilisé le jeûne pour guérir d'un rhumatisme articulaire aigu.

Les mécanismes du jeûne, après une journée de jeûne, le sucre circulant dans le sang et celui stocké dans le foie est consommé. Puis pendant 2 à 3 jours, l’organisme va utiliser les réserves stockées dans les muscles et dans les tissus adipeux pour nourrir les cellules de l’organisme. C’est lors du troisième temps (4ème jour de jeûne) que se met rapidement en place la consommation des réserves lipidiques : la cétogenèse. La transformation des graisses en corps cétoniques apporte l’énergie nécessaire à l’organisme. Les toxines s’évacuent. Les cellules « fatiguées, stressées » et les tissus adipeux sont autodigérés. Le nettoyage cellulaire débute et ainsi le corps s’auto-régénère.  Le mécanisme du jeûne est installé. 

Les différentes étapes du jeûne

La décision

Commencer une période de jeûne peut provenir de plusieurs éléments déclencheurs :
 • Une prise de conscience d’un encrassement du corps
 • Une envie de se sentir bien dans sa peau, en régulant son poids 
• Une envie de faire le vide et écouter ses besoins suite à une maladie, une dépendance (alcool, médicament, tabac…).

 La préparation

Afin de vivre au mieux le jeûne il est conseillé de faire une descente alimentaire progressive sur la semaine qui précède le jeûne.

 Le jeûne

Le nettoyage cellulaire débute, ainsi le corps s’auto-régénère :
• Pas de digestion, pas d' énergie à utiliser  
• Pas besoin de cuisiner 
 • Une perception sensorielle plus aiguisée
• Un lâcher-prise, tout est possible, une nouvelle vie commence.

La reprise

La remontée alimentaire progressive est nécessaire afin de garder les bénéfices du jeûne.

Pour qui le jeûne ?

Le jeûne Büchinger (hydrique) s'adresse à des personnes majeures et en bonne santé.
Pour mener un jeûne dans de bonnes conditions, il faut avoir suffisamment d'énergie et de vitalité.
Les séjours s'adressent à des personnes capables de randonner 3 ou 4h par jour.

Les contre-indications du jeûne

Bien que le jeûne soit une pratique avec de nombreux avantages, il est très important de savoir qu'il n'est pas conseillé pour les différents cas suivants :

  • Grossesse et allaitement
  • Insuffisance hépatique ou rénale
  • Chimiothérapie
  • Diabète de type 1
  • Anorexie ou autres troubles du comportement alimentaire, maigreur extrême
  • Hyperthyroïdie décompensée
  • Artériosclérose cérébrale avancée
  • Addictions lourdes
  • Ulcère des intestins ou de l'estomac
  • Psychose 
  • Affections coronaires avancées
  • Décollement de la rétine